[Manuscrit] – Journal du Sr de La Croix.

CHF6,000.00

Journal du Sr de La Croix, secrétaire de l’ambassade de France à la Porte ottomane I. Partie.
Volume manuscrit in-4: 14,5 x 20,5 cm,
Variante manuscrite inédite, datant de la fin du XVIIe siècle, de la première partie du Journal du Sieur de la Croix, ambassadeur de Louis XIV auprès de la Sublime Porte.
Reliure de l’époque en maroquin rouge aux arme.

UGS : 6000 Catégories : ,

Description

LA CROIX, Edouard de

[Mansucrit] Journal du Sr de La Croix, secrétaire de l’ambassade de France à la Porte ottomane I. Partie.

Volume manuscrit in-4: 14,5 x 20,5 cm, 3 bl., 7 ff. n. chiff. [titre, dédicace au roi, table, (textes manuscrits polychromes et encadrés)], 233 ff. pag. 1 à 465 [1ère partie du Journal], 3 bl.

Variante manuscrite inédite, datant de la fin du XVIIe siècle, de la première partie du Journal du Sieur de la Croix, ambassadeur de Louis XIV auprès de la Sublime Porte.

Reliure de l’époque en maroquin rouge aux armes d’une dame, non identifiée (OHR, pl. 1860, no 6). Dos à cinq nerfs avec titre et tomaison en capitales dorées, caissons ornés aux fers d’angles. Belles frises végétales en encadrement des plats frappés aux armes de la marquise au centre. Gardes recouvertes de papier marbré. Toutes tranches dorées.

Ex-libris gravé aux armes d’Albert de Luynes (OHR, pl. 1846, no 1) . Ex-libris: «Roger Peyrefitte». (Cat. de vente, t. I, 1976, n° 70). Ex-­libris: «André Gutzwiller».

Mors fendus et gouttières frottées, sinon très beau volume manuscrit d’intéressante provenance!

Édouard de La Croix (v. 1640-1704) a été secrétaire du marquis de Nointel (1635-1685) et ambassadeur du Roi Soleil auprès de la Sublime Porte. À ce titre, il a passé plus de vingt ans de sa vie dans l’Empire ottoman, contribuant aux bonnes relations entre les deux puissances. En 1673, c’est lui qui ramène à Louis XIV l’original du renouvellement des capitulations passées avec le sultan Mehmet IV. Dans sa dédicace manuscrite au monarque, l’auteur écrit: «Sire, aiant eu l’honneur de servir vingt-cinq années V. M. à la Porte otomane, de travailler avec succès & votre agrément, a diverses negociations importantes, & de faire plusieurs voïages de Constantinople à la cour de V. M. a celle de Pologne, en Hongrie, trans-silvanie, & Moscovie; j’en ai dressé Sire un iournal exact que iai illustré de remarques d’histoire, de geographie, et du gouvernement politique de l’Empire Otoman, duquel ie prens la liberté de vous presenter la premiere partie pleine des temoignages de la haute estime que le G.S. fait de l’amitié de V.M. par la pre-eminence, et la distinction speciale du tiltre d’empereur, qu’il vous donne…».

Ce journal couvre une période sensible de l’histoire de France, à un moment où Louis XIV cherche à obtenir les grâces du Grand Vizir pour l’appuyer dans sa lutte contre les Habsbourgs. La table des matières cite quelques sujets traités dans ce volume: le retour à Constantinople de l’Ile de Chio, Smyrne, le voyage à Andrinople, Galipoli, Jérusalem, le voyage de Pologne, des considérations sur la cour, l’élection de Sobieski, les Hongrois, la circoncision des Princes et enfin, la peste furieuse…

Ce manuscrit a-t-il été publié ? En 1684 paraissent à Paris deux volumes intitulés Mémoires contenans diverses relations très-curieuses de l’Empire othoman, du sieur de La Croix, cy-devant secrétaire de l’ambassade de Constantinople. A l’image du Journal, l’ouvrage comporte bien une épître dédicatoire au roi de France, mais le texte est différent, de sorte que la version manuscrite présentée ici n’a jamais été imprimée. Cependant, deux manuscrits similaires, intitulés Journal du sieur de La Croix, secrétaire de l’ambassade de France à la Porte othomane, sont répértoriés, l’un à la Bibliothèque nationale de France (cote 6.101 et 6.102) et l’autre à la bibliothèque municipale d’Auch (cote Ms 27).

Très beau document historique sur un aspect important de l’histoire de France.

Références : Paul Sebag, «Sur des orientalistes français du XVIIe siècle: F. Petis de La Croix et le Sieur de La Croix», Revue de l’Occident musulman et de la Méditerranée, no 25, 1978, pp. 89-117.