Racine, Andromaque, 1668.

CHF25,000.00

ANDROMAQUE. TRAGEDIE.
Paris : Claude Barbin, 1668.
In-12 : 9 x 15 cm, 6 ff. n. chiff. de titre, épître, extrait de l’Énéide et liste des acteurs, 95 pp. de texte, 1 f. de privilège.
Édition originale, de tirage A.
Reliure en maroquin bleu nuit signée Cuzin aux armes d’Albert de Naurois (1833-1904), descendant de Racine.
Ex-libris : « Charles Hayoit ».
Précieux exemplaire en parfait état.

UGS : 8030 Catégorie :

Description

RACINE, Jean

ANDROMAQUE. TRAGEDIE.

Paris : Claude Barbin, 1668.
In-12 : 9 x 15 cm, 6 ff. n. chiff. de titre, épître, extrait de l’énéide et liste des acteurs, 95 pp. de texte, 1 f. de privilège.

Édition originale, de tirage A, du plus connu des chefs-d’œuvre de Racine, dont le privilège a été partagé entre Théodore Girard, Thomas Jolly et Claude Barbin. (Tchemerzine, IX, p. 338).

Andromaque fut jouée pour la première fois le 17 novembre 1667 dans l’appartement de la reine par les comédiens de l’hôtel de Bourgogne.

Reliure en maroquin bleu nuit signée Cuzin aux armes d’Albert de Naurois (1833-1904), descendant de Racine. Dos à cinq nerfs avec titre et date en capitales dorées. Chiffre de Racine repéré aux caissons et aux angles des plats, eux-mêmes frappés aux armes de l’auteur (d’azur, au rat et au cygne d’argent, Racine ne conserva que le cygne, visible sur sa pierre tombale). Filet aux coupes. Plats doublés de maroquin rouge, richement encadrés et frappés aux armes d’Albert de Naurois. Gardes de papier marbré. Toutes tranches dorées.

Ex-libris : « Charles Hayoit ». Charles Hayoit (1901-1984) avait réuni un important ensemble d’éditions originales de Racine de provenance Naurois, qui avait déjà réuni un grand nombre d’éditions de son ancêtre et les avait fait relier à ses armes par Cuzin, à l’image de ce volume.

Précieux exemplaire en parfait état.