Lucrèce, De Rerum Natura, 1514.

CHF6,000.00

[Paris], [Jean Petit], [1514].
In-folio. : 21,5 x 32 cm.
Superbe post-incunable parisien du De Rerum Natura de Lucrère
Reliure en veau brun aux armes de Mathieu Molé (1584-1656).
Précieux exemplaire, très beau papier, conservé dans une reliure de caractère. Très rare sur le marché.

Catégorie :

Description

LUCRÈCE / PIO, Giovanni Battista / PETIT, Jean (impr.)

IN CARUM LUCRETIUM poetam commentarii a Ioanne Baptista Pio editi : codice Lucretiano diligenter emendato : nodis omnibus & difficultatibus apertis : obiter ex diuersis auctoribus tum Graecis tum Latinis multas leges enucleata […]

[Parisiis] : Venundantur ab Ascensio et Ioanne Paruo, [Jehan Petit], [1514].

In-fol. : 21,5 x 32 cm, 10 ff. n. chiff. de titre, épître, index et pièces lim., 184 ff. chiff. I à CLXXXIIII, 6 ff. n. chiff. du Retractationes de Pio.

Superbe post-incunable parisien du De Rerum Natura de Lucrèce, basé sur l’édition de Nicolas Bérauld, avec les commentaires de Giovanni Battista Pio. Édition partagée entre les deux imprimeurs parisiens, Josse Bade et Jean Petit.

Titre portique avec la marque du célèbre imprimeur Jean Petit. Colophon au Fo.CLXXXIIIIvo. (Re-nouard, IP, II, no 252). Typographie en lettres romaines en deux tailles, le commentaire encadrant le texte de Lucrèce. Nombreuses lettrines initiales sur bois.

Reliure en veau brun aux armes de Mathieu Molé (1584-1656). Dos à nerfs avec titre en capitales dorées et caissons à fers d’angles marqués au centre du chiffre de M. Molé, formé des lettres M. O. L. E. en capitales romaines. Plats ornés des grandes armes du propriétaire. Ex-libris : André Gutzwiller. Quatre nerfs légèrement frottés.

Précieux exemplaire, très beau papier, conservé dans une reliure de caractère. Très rare sur le marché.

Cette seconde édition révisée et augmentée du commentaire de Pio, après la première de 1511, est un exploit de philologie et un moment majeur de l’histoire de la réception de Lucrèce. L’humaniste Jean Baptiste Pio fut le premier à donner une édition critique du De Rerum Natura où il réussit à restaurer l’élégant travail littéraire et philosophique de Lucrèce. (Palmer, Reading Lucretius in the Renaissance, 2014, p. 161).

Jean Petit, ou Jehan, un des quatre libraires jurés de l’Université, exerça à Paris entre 1492 et 1530 environ. On dit qu’il imprima plus de 10% des publications parisiennes. Souvent associé avec d’autre imprimeur, il travailla fréquemment avec Robert Étienne et Josse Bade. (Renouard, IP, 1898, pp. 291-293).

Mathieu Molé (1584-1656), seigneur de Champlâtreux, premier président du parlement de Paris, joua un rôle important pendant la Fronde et devint par la suite garde des sceaux. « Cet éminent et courageux magistrat, qui laissa des Mémoires du plus haut intérêt, fut aussi un bibliophile fervent.» Il possédait une bibliothèque composée de livres dont la plupart furent habillés par Le Gascon. (Armorial du Bibliophile, I, p. 119).