Ovide, Métamorphoses, 1702

CHF7,000.00

OVIDE.
LES METAMORPHOSES D’OVIDE EN LATIN ET FRANÇOIS DIVISEES EN XV LIVRES. Avec de nouvelles Explications Historiques, Morales & Politiques sur toutes les Fables, chacune selon son sujet ; de la traduction de Mr. Pierre Du-Ruyer Parisien de l’académie françoise. Édition nouvelle, enrichie de tres-belles Figures.
A Amsterdam : chez P. & J. Blaeu, Janssons à Waesberge, Boom & Goethaels, 1702.
Grand in-folio : 28 x 45 cm.
Exceptionnelle illustration composée d’une vignette de titre par Martin Bouché et de 124 figures
Reliure de l’époque en veau.

UGS : 8264 Catégories : ,

Description

OVIDE.

LES METAMORPHOSES D’OVIDE EN LATIN ET FRANÇOIS DIVISEES EN XV LIVRES. Avec de nouvelles Explications Historiques, Morales & Politiques sur toutes les Fables, chacune selon son sujet ; de la traduction de Mr. Pierre Du-Ruyer Parisien de l’académie françoise. Édition nouvelle, enrichie de tres-belles Figures.

A Amsterdam : chez P. & J. Blaeu, Janssons à Waesberge, Boom & Goethaels, 1702.

Grand in-folio : 28 x 45 cm, 7 ff. n. ch. [faux-titre, titre, au lecteur, table], 574 pp. [Les Métamorphoses (pp. 1-502), Le Jugement de Pâris (pp. 503-516), Tables des fables (pp. 517-520), Epîtres d’Ovide (pp. 521-574).

Nouvelle édition de la traduction de Pierre Du Ryer (1605-1658) des Métamorphoses d’Ovide, parue pour la première fois en 1655, suivies du Jugement de Pâris traduit par Nicolas Renouard et de 20 épîtres d’Ovide en vers et en prose. Typographie sur deux colonnes avec la version latine en regard de la traduciton française.

Exceptionnelle illustration composée d’une vignette de titre par Martin Bouché et de 124 figures dans le texte gravées par Frederick Bouttats, Martin Bouché, Peter Paul Bouché et Peter Clouwet d’après Abraham van Diepenbeeck et Hendrick Abbé notamment. Pour l’essentiel, elles sont inspirées des compositions de Crispin de Passe, remontant au début du XVIIe siècle.

Reliure de l’époque en veau. Dos à sept nerfs avec pièce de titre de maroquin olive et caissons ornés aux petits fers. Toutes tranches rouges.

Quelques rousseurs, piqûres et salissures occasionnelles, sinon ouvrage propre, imposant aussi bien par sa taille que dans ses gravures, toutes bien complètes.