Ésope, Fables, 1703

CHF1,000.00

LES FABLES D’ESOPE Phrigien, avec celles de Philelphe. Traduction nouvelle.
Paris: Michel Brunet, 1703.
Complet en 2 vol. in-12: 11.5 x 17 cm.
Charmante édition collective illustrée d’un frontispice et de 117 figures en-tête gravées par Raymond, une pour chaque fables.
Reliures de l’époque en veau brun.
Gravures sont fraîches et les reliure de belle présentation.

UGS : 7888 Catégories : ,

Description

ESOPE / PHILELPHE, François / et al.

LES FABLES D’ESOPE Phrigien, avec celles de Philelphe. Traduction nouvelle.

Paris: Michel Brunet, 1703.

Complet en 2 vol. in-12: 11.5 x 17 cm. I/ 1 front. grav., 9 ff. n. chiff. [titre, préface, privilège et tables], CXXXV pp. [Vie d’Esope], 287 pp. [Fables I à LXXVII]; II/ 1 f. n. chiff. [titre], LXIV pp. [Conte d’Esope], 364 pp. [Fables LXXIX à CXVII, Fables de Philelphe, Fables diverses tirées d’Ésope mise en vers latins par Gabrias et Avienus], 2 ff. n. chiff. [tables].

Charmante édition collective illustrée d’un frontispice et de 117 figures en-tête gravées par Raymond, une pour chaque fables. Avec 18 Fables traduites du latin de François Philelphe (1398-1481). La partie intitulée les Contes d’Ésope, appelés ordinairement contes ésopiques, sont des narrations fabuleuses tirées de Platon, Plutarque, ou Hérodote mais aussi Gerbellius (Nicolas Gerbel). A la suite des Fables diverses tirées d’Ésope mise en vers latins par Gabrias (ou Babrius) et Avienus se trouvent deux pièces: Le combat des chats et des rats, et Le combat des rats et des grenouilles.

Reliures de l’époque en veau brun. Dos à nerfs avec pièces de titre et de tomaison en maroquin rouge et caissons ornés aux petits fers. Tranches mouchetées.

Piqûres à la p. 170 du 1er tome, déchirure marginale p. 1 et trou à la p. 203 du IIe tome.

Sinon, les gravures sont fraîches et les reliure de belle présentation.