COMTE, Cours de philosophie positive, par M. Auguste Comte, ancien élève de l’Ecole polytechnique, 1830-1842

CHF1,200.00

COMTE, Auguste (1798-1857)
Cours de philosophie positive, par M. Auguste Comte, ancien élève de l’Ecole polytechnique. Tome premier [- sixième et dernier] […].
Paris, Rouen Frères [Bachelier dès le volume II], 1830-1842. Six volumes in-8° (135×208 mm) de VIII+739+[1bl]+[2] / 724 / 845+[1bl]+[1]+[1bl] / XI+[1]+736 / [5]+[1bl]+775+[1] / XXXVIII+[1]+[1bl]+304 pages ; un tableau dépliant au volume I.
Le volume I, de juillet 1830, contient « les préliminaires généraux et la philosophie mathématique » ; le volume II, d’avril 1834, « la philosophie astronomique et la philosophie de la physique » ; le volume III, de mars 1838, « la philosophie chimique et la philosophie biologique » ; le volume IV, d’août 1839, « la partie dogmatique de la philosophie sociale » ; le volume V, de juin 1841, « la partie historique de la philosophie sociale, et tout ce qui concerne l’état théologique et l’état métaphysique » ; le volume VI, d’août 1842, « le complément de la philosophie sociale, et les conclusions générales ».
Belles reliures modernes en demi-veau noir, dos à nerfs. Tampons humides de la maison Jésuite de Paris-St Germain aux pages de titre.
Edition originale du maître ouvrage de Comte, qui construit une philosophie des sciences en partant des mathématiques pour aller à la sociologie et à la science politique, ainsi qu’une philosophie de l’histoire qui conçoit le processus historique comme une avancée vers davantage de rationalité scientifique (dite « positive »), et moins de théologie et de spéculation métaphysique sur les réalités transcendantes. Une philosophie qui marchait de pair avec la machine à vapeur et les chemins de fer !

UGS : 8935 Catégories : , , ,

Description

COMTE, Auguste (1798-1857)
Cours de philosophie positive, par M. Auguste Comte, ancien élève de l’Ecole polytechnique. Tome premier [- sixième et dernier] […].

Paris, Rouen Frères [Bachelier dès le volume II], 1830-1842. Six volumes in-8° (135×208 mm) de VIII+739+[1bl]+[2] / 724 / 845+[1bl]+[1]+[1bl] / XI+[1]+736 / [5]+[1bl]+775+[1] / XXXVIII+[1]+[1bl]+304 pages ; un tableau dépliant au volume I.
Le volume I, de juillet 1830, contient « les préliminaires généraux et la philosophie mathématique » ; le volume II, d’avril 1834, « la philosophie astronomique et la philosophie de la physique » ; le volume III, de mars 1838, « la philosophie chimique et la philosophie biologique » ; le volume IV, d’août 1839, « la partie dogmatique de la philosophie sociale » ; le volume V, de juin 1841, « la partie historique de la philosophie sociale, et tout ce qui concerne l’état théologique et l’état métaphysique » ; le volume VI, d’août 1842, « le complément de la philosophie sociale, et les conclusions générales ».
Belles reliures modernes en demi-veau noir, dos à nerfs. Tampons humides de la maison Jésuite de Paris-St Germain aux pages de titre.
Edition originale du maître ouvrage de Comte, qui construit une philosophie des sciences en partant des mathématiques pour aller à la sociologie et à la science politique, ainsi qu’une philosophie de l’histoire qui conçoit le processus historique comme une avancée vers davantage de rationalité scientifique (dite « positive »), et moins de théologie et de spéculation métaphysique sur les réalités transcendantes. Une philosophie qui marchait de pair avec la machine à vapeur et les chemins de fer !