Montesquieu, CONSIDÉRATIONS SUR LES CAUSES…, 1734

CHF2,500.00

Amsterdam : Chez Jaques Desbordes, 1734.
In-8 : 10,5 x 16,5 cm, 2 ff. de titre et table, 277 pp.
Édition originale de première émission avec les notes des pages 129 et 130 bien complètes et seulement trois cartons.
Reliure janséniste postérieure en maroquin bordeaux signée M. Albinhac.
Goutière sup. légèrement frottée. Beau papier. Bel exemplaire.

UGS : 7568 Catégories : ,

Description

MONTESQUIEU, Charles-Louis de Secondat de

CONSIDÉRATIONS SUR LES CAUSES DE LA GRANDEUR DES ROMAINS ET DE LEUR DÉCADENCE.

Amsterdam : Chez Jaques Desbordes, 1734.

In-8 : 10,5 x 16,5 cm, 2 ff. de titre et table, 277 pp.

Édition originale de première émission avec les notes des pages 129 et 130 bien complètes et seulement trois cartons. (Tchémerzine, VIII, p. 457 / Vian & Dangeau, no III / Petit, pp. 493-494).

Reliure janséniste postérieure en maroquin bordeaux signée M. Albinhac. Deux filets dorés aux coupes. Roulettes aux chasses. Toutes tranches dorées.

Goutière sup. légèrement frottée. Beau papier. Bel exemplaire.

Ce petit ouvrage, jugé étique par Voltaire et qui inspira la plus grande admiration à Gibbon, est une des premières manifestations de l’esprit philosophique en histoire, et aussi le premier essai de philosophie politique publié par Montesquieu. Quatorze ans après, il publiera De l’esprit des lois, cet ouvrage maître des Lumières. Toutefois, les Considérations… ont une grande importance historiographique. En effet, cet écrit a contribué à structurer ultérieurement la chronologie en grandes périodes : Antiquité, Moyen Âge, Renaissance et début des temps modernes. (C. Volpilhac-Auger, Dictionnaire Montesiqueu).