Le Sage, Le Diable boiteux, 1707.

CHF7,000.00

Paris : Veuve Barbin, 1707.
In-8 : 10,5 x 16,5 cm.
Édition originale, avec le privilège du 5 juin 1707. 
Reliure « à la Duseuil » en maroquin olive signée Chambolle-Duru.
« C’est l’un des classiques français les plus rares en première édition ».

Catégorie :

Description

LE SAGE, Alain René

LE DIABLE BOITEUX

Paris : Veuve Barbin, 1707.

In-8 : 10,5 x 16,5 cm, 1 front., 1 f. de titre, 3 ff. d’épître et table, 314 pp. de texte, 4 ff. de table et privilège.

Édition originale, avec le privilège du 5 juin 1707. Exemplaire avec le carton du f. 17-18 où l’on lit « oüi, Laboratoire et contador ». (Tchemerzine, VII, pp. 188-189). Illustré d’un frontispice par Magdeleine Horthemels portant la légende El Diablo coiuelo.

Reliure « à la Duseuil » en maroquin olive signée Chambolle-Duru. Dos à cinq nerfs, titre en capitales dorées, date en queue, caissons ornés aux petits fers. Deux encadrements de trois filets aux plats avec fleurons aux angles de l’encadrement intérieur. Deux filets aux coupes. Plats doublés de maroquin rouge et entièrement encadrés de filets et dentelles et frappés aux armes de La Hamonais. Ex-libris : Bibliothèque de La Hamonais. Ex-libris : André Gutzwiller. Dos uniformément insolé.

Précieuse originale de Le Sage, fraîche et grande de marge, habillée d’une luxueuse reliure Chambolle-Duru.

Le livre est dédié par Le Sage à Velez de Guevara, auteur de El Diabolo Cojuelo (1641) duquel il s’inspire.

Un « Tableau des mœurs du siècle ». (Le Sage, Préface de 1726).

« Succès considérable dès l’année de sa parution, Le Diable boiteux fait de Lesage un écrivain reconnu par ses pairs. Repris et considérablement refondu en 1726, le livre connaît plus d’une quarantaine de publications au XVIIIe siècle. » (Roger Musnik, BNF essentiels).

« C’est l’un des classiques français les plus rares en première édition ». (La Rochebilière, no 657).
Réf. : Cordier, Essai bibliographique sur les œuvres d’Alain-René Lesage, Paris, Lehec, 1910, n° 58-1.