Constitutiones Clementis, 1479.

CHF12,000.00

Venetiis [Venise], Impensa atq. Industria […] Nicolai Jenson […], 1479.
Incunable d’un vol. in-fol.: 30 x 45 cm, 67 ff. non chiffrés.
Impression en deux tons (titres en rouge et reste du texte en noir), composée en caractères gothiques de Nicolas Jenson.
Reliure d’époque en demi-cuir beige. Dos lisse avec pièce de titre manuscrite. Plats en bois habillés de cuir couleur lie de vin.

Catégorie :

Description

Clément V (Pape), [Bertrand de Got] / Jean d’Andrea (éd.) / JENSON, Nicolas (imp.)

Constitutiones Clementis pape quinti una cum apparatu domini Ioannis Andree [suivies d’extraits des] Decretales extravagantes que emanarunt post sextum

Venetiis [Venise], Impensa atq. Industria […] Nicolai Jenson […], 1479.

Incunable d’un vol. in-fol.: 30 x 45 cm, 67 ff. non chiffrés, en huit cahiers signés a et B-H : a par 9 feuillets (a2-a5, [a6]-[a10]), B-F et H par 8, G par 10. Le f. a1 est manquant, toutefois Pellechet ne signale pas explicitement une page de titre à cet endroit.
Foliotation manuscrite à l’encre rouge à partir du f. a2r. La foliotation (folium ·1·) du 1er f. se trouve au-dessus de la col. 2 ; les no. 2-67 se trouvent au coin supérieur droit du recto des ff. a3-[G10].

Impression en deux tons (titres en rouge et reste du texte en noir), composée en caractères gothiques de Nicolas Jenson. Nombreuses lettrines manuscrites, réalisées à l’encre bleue ou rouge de même que la table des matières au f. 67v et les appels de notes au f. 1r. Du f. 1r au f. 58v, le texte principal est disposé sur deux colonnes au centre de la page et entouré du commentaire. Du f. 59r au f. 67r, le texte est disposé sur deux colonnes.

Reliure d’époque en demi-cuir beige. Dos lisse avec pièce de titre manuscrite. Plats en bois habillés de cuir couleur lie de vin, ornés de motifs pressés à froid, pièce de titre manuscrite sur le plat supérieur. Fers en métal repoussés à décors végétaux aux quatre extrémités et au centre des plats, fermoirs en partie conservés. Marque-pages conservés aux folios 29 et 49.

Reliure usée, dos fragilisé et fendu par endroits, manque aux coiffes, revêtement des plats manquant par endroits, travail de vers; sinon intérieur particulièrement frais, en excellent état de conservation, la qualité de l’impression est remarquable.

Contenu: ff. 1r-58v. – Constitutiones Clementis pape quinti una cum apparatu domini Ioannis Andree [Les constitutions du pape Clément V (Clémentines) avec le commentaire de Jean d’Andrea]; ff. 59r-67r. – Decretales extravagantes que emanarunt post sextum [Les décrets hors collection parus après le sixième livre (Extraits des Extravagantes communes)]; 67v. – Table des matières, manuscrite.

Les textes réunis dans ce volume sont des extraits du Corpus iuris canonici, accompagnés d’un commentaire dû au jurisconsulte bolonais Jean d’Andrea (vers 1270-1348). Le Corpus iuris canonici est une collection des sources du droit ecclésiastique. Sa division traditionnelle – qui est toutefois légèrement postérieure à l’ouvrage présenté ici – distingue six parties : le décret de Gratien, les décrétales de Grégoire IX, le Liber Sextus (sixième livre), les Clémentines, les Extravagantes (décrets hors collection) de Jean XXII et les Extravagantes communes.

Clément V. – Bertrand de Got, né vers 1260 à Villandraut (Gironde), mort le 20 avril 1314 à Roquemaure (Gard). Archevêque de Bordeaux dès 1299. Après une longue vacance du siège pontifical, il est élu pape en 1305, en partie peut-être grâce à des manœuvres de Philippe IV de France, et certainement avec l’appui de Napoléon Orsini. Il succède ainsi à Benoît XI sous le nom de Clément V. Son pontificat est marqué par l’installation de la cour papale à Avignon. En matière de gouvernement de l’Église, son acte le plus important reste sans doute le Concile de Vienne. Celui-ci a donné lieu aux décrétales connues sous le titre de Clémentines, et qui forment le septième livre du Corpus iuris canonici. Il est connu pour son rôle dans l’affaire des Templiers, à laquelle il a mis un terme en fulminant la bulle Considerantes dudum.

Iohannes Andreae (Jean d’Andrea, Giovanni d’Andrea). – Né vers 1270, mort à Bologne le 7 juillet 1348. Jurisconsulte de Bologne, le plus célèbre des commentateurs du droit ecclésiastique. Son commentaire au Liber Sextus et aux Clémentines s’impose comme la glose ordinaire de ces textes.
Nicolas Jenson, l’éditeur. – Jenson est connu comme l’un des grands imprimeurs vénitiens du 15e s. Né vers 1430 à Sommevoir, près de Troyes, mort à Venise en septembre 1480. Maître graveur pour les monnaies du roi Charles VII, il est envoyé à Mayence par le souverain français pour s’informer des techniques d’impression développées dans cette ville. Installé par la suite à Venise, il commence en 1470 son activité d’imprimeur et de libraire. Il fonde en 1475 la firme Nicolaus Jenson sociique avec des commerçants de Francfort, et s’associe, peu avant sa mort, à son concurrent Johannes de Colonia. Parmi ses grandes réalisations, la plus connue est sans doute son Diogène Laërce de 1475.

Biblio.: «Corpus iuris canonici, V. Clementinae», in Lexikon des Mittelalters / S. Corsten, «Jenson, Nicolaus» in Lexikon des Mittelalters / G. Mollat, «Clément V», in Dictionnaire d’histoire et de géographie ecclésiastiques / Pellechet 2, 2740 / T. Schmidt, «Clemens V., Papst», in Lexikon des Mittelalters / H. Zapp, «Johannes, 62. J. Andreae», in Lexikon des Mittelalters.